Le Prix Nathan Katz 2021

Pour marquer ses seize ans d’existence, le Prix Nathan Katz a choisi de révéler au public l’un des des grandes œuvres du Moyen Âge, écrite en un des lieux les plus prestigieux de l’Alsace, Unterlinden, à Colmar. Traduire ce texte était un défi qui a pu enfin, grâce au soutien de l’OLCA, brillamment relevé.

Le Prix Nathan Katz du patrimoine 2021 distingue l’œuvre de CATHERINE DE GUEBERSCHWIHR (vers 1260 – vers 1330), exacte contemporaine de Maître Eckhart, pour son œuvre traduite du latin par CHRISTINE DE JOUX sous le titre À l’ombre d’un tilleul. Les Vies des sœurs d’Unterlinden.

Les Vitae sororum sont l’un des chefs-d’œuvre de la littérature féminine du Moyen Âge, écrit dans une langue riche et élégante, avec un grand art du récit et de la notation concrète. Unique en son genre, le manuscrit de ce texte est un fleuron des collections de la Bibliothèque patrimoniale des Dominicains à Colmar.

L’œuvre de Catherine de Gueberschwihr a été transcrite dès 1930 par la grande germaniste Jeanne Ancelet-Hustache, première éditrice de Maître Eckhart en français, et traduit en allemand dès 1863.

Née en 1946 à Guebwiller (Haut-Rhin), Christine de Joux est ancienne élève de l’École des Chartes. Elle a exercé ses premières fonctions comme Conservateur à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.

Elle a travaillé à la Direction des archives de France au sein du département de la politique archivistique et de la coordination interministérielle. Elle est Conservateur général honoraire du patrimoine.

Elle a participé à l’édition de référence du texte de l’Hortus Deliciarum dans le cadre de la reconstitution du manuscrit à l’initiative de l’Institut Warburg (Studies of the Warburg Institutes, 36) sous la direction de Rosalie Green (Rosalie Green éd., Michael Evans, Christine Bischoff-de Joux, Michael Curschmann, Herrad of Hohenbourg, Hortus deliciarum, Leiden, Brill, 1979).

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close